Skip to Content

Soutenir la recherche

Soutenir la recherche sur le cerveau et la moelle épinière représente un prolongement naturel et souhaitable de l'action de KLESIA en matière de prévoyance et de santé.

Le soutien à la recherche se traduit par un engagement du Groupe auprès de l'ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière).

Il est largement motivé par les espoirs importants que portent les avancées relatives à la recherche dans ce domaine, pour la population en général ou pour les personnes atteintes de maladies neurodégénératives, telles que la maladie d'Alzheimer ou Parkinson.

Ainsi KLESIA accompagne l'ICM depuis 2008 via ses institutions de prévoyance du transport (Carcept-Prévoyance et IPRIAC) et depuis 2012 via l'IPGM (Institution de Prévoyance de KLESIA). Notre Groupe s'engage ainsi durablement auprès des chercheurs grâce à un nouveau soutien financier sur 4 ans.

www.icm-institute.org

KLESIA a initié une diversification de sa politique de soutien à la recherche médicale en 2016 en initiant un nouveau partenariat avec Clinatec

Clinatec est un centre de recherche biomédicale regroupant médecins, biologistes et spécialistes en nanotechnologies qui a ouvert ses portes à Grenoble fin 2011. Avec une centaine de chercheurs et d'employés, il est présenté à son ouverture fin 2011 comme le premier centre de ce type dans le monde. Disposant de six chambres d'hôpital et d’équipements de pointe en imagerie médicale ainsi que d'un bloc opératoire, Clinatec a été développé par la direction de la recherche du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, le CHU de Grenoble, l'INSERM et l'Université Joseph Fourier et travaille prioritairement sur le cancer, les maladies neurodégénératives et les handicaps.

La vocation d'excellence scientifique internationale de Clinatec en matière de recherche appliquée à l’apport des technologies dans l’amélioration de la santé a motivé l'intérêt des institutions de prévoyance du groupe KLESIA de s’engager auprès de cette institution fondée par le Professeur Alim-Louis Benabid.

Le soutien pluriannuel 2016-2019 apporté par KLESIA est consacré aux travaux qui visent les personnes atteintes de handicap, à travers le projet d’Interface Cerveau-Machine « Brain Computer Interface » (BCI). Ce projet est destiné à améliorer la qualité de vie de sujets tétraplégiques en leur permettant d’interagir avec leur environnement en pilotant un exosquelette grâce à leurs activités électriques cérébrales. Une plateforme BCI a été développée en vue d’une utilisation dans le cadre d’un essai clinique. En particulier, au sein de ce projet, un implant médical actif, nommé WIMAGINE, permettant de réaliser la mesure de biosignaux recueillis à la surface du cortex sur 64 électrodes, a été développé.

www.clinatec.fr