Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Vaccination contre la grippe : la prévention en entreprise

La grippe est une maladie contagieuse qui peut avoir des conséquences sur la santé de chacun. Pour prévenir et limiter ses effets, une campagne de vaccination antigrippale nationale est lancée tous les ans en octobre. Les autorités de santé recommandent particulièrement le vaccin aux personnes les plus fragiles (enfants, personnes âgées, femmes enceintes...). La prévention vaccinale contre les virus s'étend également au monde du travail, bien au-delà des personnels de santé.

2,4 millions de grippés pour l'hiver 2017-2018

Vous n'avez pas été touché par la grippe l'hiver dernier ? Selon le bilan saisonnier établi par Santé Publique France après 16 semaines d'épidémie virale (entre décembre 2017 et mars 2018), 2,4 millions de français n'ont pas eu la même chance. Les populations fragiles face aux virus grippaux (enfants de moins de 5 ans et personnes âgées de plus de 65 ans) sont particulièrement exposées. Mais on oublie trop souvent que la population active, âgée de 15 à 64 ans, représente la moitié de ceux qui subissent fièvre intense, fatigue et maux de tête. Se retrouver grippé quand on a un emploi entraîne dans près de 80 % des cas un arrêt de travail : 4,7 jours en moyenne... Sans parler du temps nécessaire pour un rétablissement complet qui peut aller jusqu'à deux voire trois semaines. La grippe et ses symptômes impactent donc votre santé, votre vie quotidienne mais aussi votre travail. 

Vaccination en entreprise, bonne idée, bonnes pratiques de prévention

Comment alors éviter d'être touché par la grippe et de devenir l'agent de la contagion, chez vous et sur votre lieu de travail ? Il est toujours non de rappeler les gestes de prévention, les gestes barrières qui évitent ou limitent la transmission du virus sur le lieu de travail en période d'épidémie : se laver les mains régulièrement, saluer de loin ses collègues, aérer su bureau...
Et puis il y a la vaccination. Simple, pratique, le vaccin antigrippal représente le moyen le plus efficace de prévention de la grippe saisonnière. Se faire vacciner contre la grippe c'est contribuer à protéger du risque vos collègues et bien sûr vos proches, en particulier les plus fragiles... En France, lors de l'hiver 2017-2018, la grippe a engendré 13 000 décès.

Voilà pourquoi chaque année depuis 2015, le groupe de protection sociale KLESIA promeut la vaccination en milieu professionnel, avec une offre de vaccination antigrippale proposée "clé en main" à ses entreprises clientes. Elle permet aux salariés de se faire vacciner directement sur le lieu de travail. Partenaires historiques de KLESIA, les pharmacies d'officine sont sensibilisées en premier lieu : en contact direct avec les patients, leurs équipes sont particulièrement exposées à la grippe. Mais d'autres branches professionnelles s'y mettent aussi. L'hiver dernier, 6700 salariés ont été vaccinés dans le cadre de la campagne KLESIA. Soit 6 fois plus qu'en 2015.
Et si vous aussi vous vous faisiez vacciner avant l'hiver ? C'est le moment !

Un vaccin qui évolue pour mieux cibler les virus grippaux

Les autorités de santé sont claires : les vaccins réduisent le risque (en particulier de complications graves), mais ne permettent pas toujours d'éviter la maladie. Pourquoi ? La maladie combine le plus souvent plusieurs types de virus grippaux appelés influenza virus et classés en trois groupes : A (les plus virulents), B (spécifiques à l'homme) et C (plus rares). Chaque groupe a des souches de virus qui évoluent et qui mutent sans cesse.
C'est à partir d'une surveillance de ces souches virales en circulation que les scientifiques de l'OMS définissent chaque année la composition des vaccins. Si les souches de virus ciblées lors d'une campagne de vaccination sont celles qui dominent dans l'épidémie saisonnière suivante, le vaccin aura une efficacité maximale.
Cet hiver 2018, justement, le vaccin évolue : il contenait jusqu'ici 2 souches A et une souche B, conformément aux recommandations de l'OMS. On parle donc de vaccin quadrivalent, et il permet de mieux vous protéger. Il a d'ailleurs été utilisé lors des campagnes de vaccination dans l'hémisphère Sud, lors de l'hiver austral qui s'achève fin septembre.

Vaccination : êtes-vous à jour ?

Retrouvez le calendrier vaccinal 2018 pour être toujours à jour dans vos vaccinations !

Calendrier vaccinal 2018