Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

A quel âge prendre sa retraite pour les salariés relevant du régime Agirc-Arrco ?

Les salariés relevant de l'Arrco et de l'Agirc peuvent demander leurs retraites complémentaires à l'âge auquel leur retraite de base est liquidée à taux plein. Ils peuvent aussi demander leurs retraites avant cet âge, mais au prix d'une baisse de leur pension.

La retraite complémentaire à taux plein

Vous pouvez bénéficier d’une retraite complémentaire à taux plein :  

  • si vous avez atteint l'âge légal, soit 62 ans et que vous justifiez du nombre de trimestres requis pour obtenir la retraite de base à taux plein ;
  • si vous avez atteint un âge minimum compris entre 65 et 67 ans en fonction de votre date de naissance ;
  • si avez obtenu votre retraite de base au taux plein en raison :
    • d’une situation d’handicap,
    • d’une carrière longue,
    • de l’inaptitude au travail,
    • d’une autre situation particulière.

La Retraite complémentaire à taux minoré

Vous pouvez obtenir votre retraite complémentaire sans avoir rempli les conditions du taux plein auprès du régime de base. Il faut avoir au minimum 57 ans.

Le montant de votre retraite complémentaire sera diminué par l’application d’une minoration, et cela de manière définitive.

La minoration dépend de l'âge que vous avez atteint au moment du départ à la retraite.

Attention : Les conditions de départ à la retraite changent en 2019

Information importanteSi vous êtes né(e) à compter du 1er janvier 1957, et que vous demandez votre retraite complémentaire pour une date d’effet à partir du 1er janvier 2019, un coefficient de majoration ou de minoration temporaire s’applique au montant de votre retraite complémentaire.

Pour calculer l’impact sur votre retraite, utilisez l’outil en ligne pour décider, en toute connaissance de cause, de votre date de départ à la retraite.

La retraite anticipée

Certaines situations permettent de bénéficier d’un départ anticipé, c’est-à-dire de partir à la retraite avant l’âge légal.

  • Départ anticipé pour longue carrière
  • Départ anticipé pour les assurés handicapés
  • Retraite pour incapacité permanente
  • Compte professionnel de prévention

La retraite progressive

La retraite progressive permet de percevoir une fraction de la pension de retraite tout en exerçant une ou plusieurs activités à temps partiel. La durée globale de travail à temps partiel doit représenter entre 40 % et 80 % de la durée de travail à temps complet.

La retraite des cadres supérieurs (Tranche C des salaires)

La retraite complémentaire Agirc Tranche C concerne les cadres qui ont un salaire supérieur à 4 fois le plafond de la sécurité sociale. Pour en bénéficier, il est nécessaire d'avoir également demandé sa retraite complémentaire Agirc Tranche B.

Depuis le 1er janvier 2016, les cadres cotisent à l’AGFF (Association pour la gestion du fonds de financement) sur la Tranche C de leur salaire.

 En contrepartie, les points Tranche C obtenus à partir du 1er janvier 2016 peuvent être liquidés (c’est-à-dire calculés pour être transformés en pension de retraite) à taux plein à partir de l’âge légal soit 62 ans.

Les points acquis sur la tranche C avant le 1er janvier 2016 peuvent être liquidés avec minoration avant l’âge de 65/67 ans, en fonction de la date de naissance.