Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Vos besoins klé

Mes enfants, quels impacts sur ma retraite ?

A 20, 30 ou 40 ans, l’arrivée d’un enfant bouscule le quotidien. On ne se pose pas immédiatement de questions quant à l’impact sur sa retraite, notamment des périodes d’arrêt. Cependant, il existe des droits familiaux qui peuvent vous permettre d’atteindre plus rapidement la durée d’assurance au taux maximum, ou d’améliorer votre retraite.

Le régime général accorde au moment de la liquidation de la retraite de base, sans condition d’interruption / réduction d’activité ni de nombre d’enfants, jusqu’à 8 trimestres supplémentaires par enfant : 

  • 4 trimestres au titre de la maternité ou de l’adoption ; 
  • 4 trimestres au titre de l’éducation de l’enfant.

La majoration maternité est toujours attribuée à la mère biologique, pour chacun de ses enfants. 

En revanche, les trimestres de majoration pour adoption et pour éducation peuvent, dans certains cas, être attribués à l’un ou l’autre des parents, ou encore à un tiers-éduquant désigné sur décision de justice. 
Ces trimestres d’assurance supplémentaires sont attribués aux parents de façon forfaitaire, par un seul des régimes d'affiliation en présence, pour chacun des enfants. Ils s’ajoutent à la durée d’assurance totale.

Bonus

Ces trimestres peuvent vous permettre de partir plus tôt en retraite en vous faisant atteindre plus rapidement la durée d’assurance au taux maximum. Pour en savoir plus et faire une simulation, découvrez nos services en ligne.  

 

Pendant le congé maternité, est-ce que je continue à acquérir des droits à la retraite ? 

Oui. Afin de ne pas pénaliser les parents qui connaissent une interruption de leur activité liée à l’arrivée d’un enfant, des systèmes de compensation ou d’acquisition de droits ont été mis en place tant sur le régime de base que sur celui des salariés relevant de l’Agirc-Arrco.


Régime de base 


Pour des naissances avant 2014 : le trimestre au cours duquel l’enfant est né est validé par l’assurance vieillesse. 
Pour des naissances après 2014 : un trimestre est validé pour chaque période de 90 jours d’Indemnités journalières versées au titre de la maternité. 

Régime complémentaire 


Des points de retraite complémentaire sont attribués (calculés sur la base d’une moyenne journalière des points acquis au cours de l’année précédente ou, en l’absence de points en N-1, de la période précédente) dès lors : 

  • qu’il existe une affiliation à une caisse de retraite complémentaire au moment de l’arrêt, 
  • que l’arrêt de travail est supérieur à 60 jours 
  • que des indemnités journalières sont versées par le régime général de la Sécurité sociale. 

Le nombre total des points – points cotisés et points non cotisés – pour l’année ne doit pas supérieur à celui de l’année qui précède l’arrêt de travail.

Si je m’arrête pour élever mes enfants, les trimestres du Congé parental d’éducation sont-ils pris en compte ? 

Oui pour le parent qui a obtenu le congé. Bien qu’il ou elle ne travaille pas, ce congé est pris en compte pour le calcul du nombre de trimestres acquis. Cependant, cette majoration de la durée d’assurance pour congé parental d’éducation ne peut se cumuler avec l’acquisition de trimestres au titre de la maternité / adoption pour un même enfant. 


Régime de base 

Si un parent bénéficie d’un congé parental d’éducation, il a le droit à une majoration de sa durée d’assurance égale à la durée du congé (maximum 12 trimestres). 


Régime complémentaire Agirc-Arrco 


Si un accord d’entreprise le prévoit, les salariés concernés peuvent obtenir des points de retraite complémentaire. Les cotisations sont calculées comme si le parent avait poursuivi son activité normalement. 

Ma retraite peut-elle être majorée si j’ai eu / élevé des enfants ? 

Si vous avez eu ou élevé au moins 3 enfants, la retraite de base du régime général des deux parents peut être majorée de 10 %. 


Au titre de la retraite complémentaire, il existe deux types de majorations 

  • Majoration pour enfant à charge : 

5 % de majoration de la retraite complémentaire pour chaque enfant à charge. 
La majoration cesse quand l’enfant n’est plus à charge ou atteint l’âge limite de 18 ans ou 25 ans s’ils sont étudiants, apprentis ou chômeurs inscrits à Pôle Emploi et non indemnisés.
5 % de majoration au titre de l’enfant en état d’invalidité quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant leur 21ème anniversaire.

  •  Majoration pour enfants élevés  

10 % de majoration de la retraite complémentaire pour trois enfants pour les droits acquis après le 1er janvier 2012. Pour ceux acquis avant, les droits obtenus sont majorés selon des règles spécifiques à chaque régime complémentaire / caisse de retraite.
Cette majoration est définitivement acquise.
Ces deux majorations ne se cumulent pas, c’est celle qui vous est la plus favorable qui est versée. 

KLESIA vous accompagne dans l'ensemble de vos démarches tout au long de votre carrière pour :

Info flash

12/02/2021 - Si vous constatez une baisse de votre allocation retraite du 1er de mars 2021, elle s'explique par la régularisation des cotisations sociales suite au changement de votre situation fiscale au 01/01/2021. Le paiement du mois de mars inclut cette régularisation ainsi que le rattrapage des mois de janvier et février 2021.
Fermer Fermer définitivement