Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Les centres de prévention « Bien Vieillir » Agirc-Arrco

Comment bien vieillir, c’est-à-dire sans incapacité ou invalidité ? Quels sont les dispositifs existants ? Quels recours pour les aidants ?...

Selon un sondage Odoxa sur le grand âge et l’accompagnement du vieillissement datant de juillet 2017, 9 français sur 10 estiment que la question de l’accompagnement du vieillissement est prioritaire. Cependant, 8 sur 10 disent méconnaître les dispositifs de prise en charge ou ne pas savoir à qui s’adresser. Les caisses de retraite associées au sein de la fédération Agirc-Arrco se mobilisent depuis plusieurs années pour l’accompagnement de l’avancée en âge. Elles s’impliquent en effet dans le développement d’un modèle de prévention globale, porté par leurs centres de prévention « Bien vieillir ». 

Un bilan de prévention complet

Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour vivre une retraite active et en évitant, dans la mesure du possible, les problèmes de santé ? Vous souhaitez faire le point et obtenir des conseils pour vous maintenir en forme ? Les centres de prévention « Bien Vieillir » Agirc-Arrco peuvent  vous aider. En effet, les 14 centres, répartis sur tout l’hexagone, proposent aux personnes de plus de 50 ans, et à leur conjoint, un bilan de prévention entièrement gratuit (son financement est pris en charge par votre caisse de retraite). Sur une demi-journée, vous rencontrez un médecin et un psychologue après avoir répondu à un questionnaire sur un des ordinateurs du centre. 

Le questionnaire revient sur les maladies présentes dans votre famille (diabète, maladie cardiovasculaire, cancer etc.), sur vos habitudes de vie ainsi que sur vos traitements en cours. Il est la base de vos échanges avec le médecin. Ce dernier réalise un examen clinique afin d’établir un bilan médical complet. Il ne s’agit pas de diagnostiquer une pathologie mais plutôt de considérer l’ensemble des facteurs de risques en matière de santé sur lesquels on peut agir. Le médecin ne se substitue en aucun cas à votre médecin traitant. D’ailleurs, il ne réalise aucun examen biologique, ne délivre pas de prescription de médicament et n’effectue pas de vaccin. Il vous conseille sur des actions de prévention adaptées à votre situation. 

La prévention inclut aussi des données d’ordre psychologique ou social. Aussi, dans le cadre du bilan, un entretien avec un psychologue est prévu. Au cours de l’échange avec le praticien, vous serez amené à évoquer votre vécu affectif et relationnel. Il ne s’agit pas d’une psychanalyse mais d’évoquer ce qui vous touche au quotidien et peut avoir un impact sur votre bien-être. Il peut être également question de votre adaptation à la retraite : comment vous vivez cette nouvelle période ? le changement de rythme qu’elle peut induire a-t-il ou pas une incidence sur votre sommeil par exemple ? La retraite bouleverse parfois les habitudes de vie, les rapports avec le conjoint ou les proches ou encore avec les amis. Si vous avez des projets, ce sera le moment de les évoquer : voyages, sport ou cours de chant. Tous les projets sont bénéfiques pour la santé. On pense souvent que la prévention se cantonne à la pratique sportive. Mais en fait, elle est bien plus large. Les relations sociales ont notamment un rôle important. Et une partie de pétanque hebdomadaire est aussi très bonne pour la santé !

Tous les projets sont bénéfiques pour la santé

Une ordonnance de prévention et… des ateliers

Une fois votre parcours de prévention achevé, vous recevez votre bilan accompagné d’une « ordonnance de prévention » rédigée par le médecin. Cette dernière vous délivre des conseils adaptés à votre situation, dans différents domaines tels que la mise à jour des vaccins, la réalisation des tests de dépistage, la nutrition, le sommeil, l’activité physique. Le cas échéant des préconisations de consultations médicales avec des spécialistes pourront vous être recommandées.


Les centres de prévention « Bien vieillir » organisent et vous proposent - selon votre bilan - des ateliers sur la mémoire, l’équilibre, la nutrition ou encore le sommeil (une participation financière aux ateliers vous est demandée).  Ils se déroulent en petits groupes et sont animés par des professionnels. Ils peuvent - selon la thématique - s’étaler sur plusieurs semaines à raison d’un atelier par semaine. Leur objectif ? Vous faire découvrir ou vous initier à des pratiques ou activités nouvelles pour vous et qui vous apportent des outils au quotidien et favorisent le bien-être. Un atelier mémoire vous prouvera par exemple qu’en entraînant son cerveau, on fait des merveilles, l’atelier nutrition vous apprendra à combiner les bons aliments en fonction de vos besoins tout en gardant le plaisir d’un bon repas, et la découverte de techniques de relaxation vous permettront de réguler votre niveau de stress et de trouver l’apaisement pour un meilleur endormissement…

Ces ateliers vous aident à modifier vos comportements et ainsi mettre un maximum de chance de votre côté pour profiter de votre retraite en bonne santé. Si la discipline proposée vous a plu, l’équipe peut - au terme des séances réalisées - vous orienter vers des organismes extérieurs proposant des activités équivalentes. 


Les centres de prévention « Bien vieillir » proposent également régulièrement des conférences gratuites d’information sur les thématiques du bien vieillir : gestion du stress, sommeil, nutrition…. 


Mieux vaut prévenir que guérir, cette maxime trouve tout son sens et une façon simple de se réaliser grâce au parcours de prévention santé !

senior-bien-vieillir

Comment bénéficier d'un bilan de prévention ?

Votre caisse de retraite finance la totalité du bilan de prévention « Bien Vieillir ». Vous n’avez donc rien à payer. Régulièrement, votre institution de retraite vous propose, par courrier, de bénéficier d’un bilan. Vous n’avez alors qu’à retourner le coupon-réponse à l’adresse indiquée. 
Chaque centre prend également des rendez-vous en direct. Contactez le centre le plus proche de votre domicile. 
Enfin, vous pouvez remplir un formulaire de demande en ligne sur Internet. Le centre choisi vous rappellera pour convenir d’un rendez-vous. 
www.centredeprevention.com/faire-bilan/

Attention

Le bilan de prévention ne se substitue en aucun cas au suivi de votre médecin-traitant. Il est complémentaire au bilan de santé proposé par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). A l’issue du bilan, le médecin vous proposera, si vous le souhaitez, de transmettre une  copie des recommandations qui vous seront transmises à votre médecin traitant.

Info flash

24/03/2020 - Covid 19 : informations
Fermer Fermer définitivement