Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

  • Accueil
  • La lutte contre l’arrêt cardiaque, un engagement de la branche Hôtels, Cafés et Restaurants

La lutte contre l’arrêt cardiaque, un engagement de la branche Hôtels, Cafés et Restaurants

La prévention contre l’arrêt cardiaque est un enjeu de santé publique. KLESIA accompagne au quotidien ses entreprises clientes dans cette démarche en les incitant à signer la Charte du cœur. De nombreux acteurs de la branche Hôtels, Cafés et Restaurants se sont déjà engagés !

KLESIA ACCOMPAGNE SES ENTREPRISES CLIENTES DANS LA LUTTE CONTRE L’ARRET CARDIAQUE

Les professionnels du secteur Hôtels, Cafés et Restaurants, au contact quotidien de différents publics susceptibles d’être victimes d’un arrêt cardiaque, sont particulièrement sensibles à cette cause. KLESIA accompagne ses entreprises clientes, à travers la Charte du cœur.

Qu’est-ce que la Charte du cœur ?

Lancée en 2011 par la Fondation AJILA, et soutenue par KLESIA, Grand Mécène depuis 2013, la Charte du Cœur incite les entreprises à se mobiliser pour augmenter le taux de survie face à l’arrêt cardiaque en France.

En signant la Charte, les entreprises s’engagent à :

  • Sensibiliser leurs salariés à l’arrêt cardiaque,
  • Améliorer l’apprentissage des gestes de premiers secours,
  • Renforcer l’installation de défibrillateurs au sein de leur structure.

DE NOMBREUX ACTEURS DE LA BRANCHE HCR SE SONT DEJA ENGAGES

La formation aux gestes qui sauvent, la sensibilisation des salariés mais également l’équipement des établissements en défibrillateurs sont devenus une priorité pour les acteurs de la branche Hôtels, Cafés et Restaurants.

Tout au long de 2017, sous l’impulsion du GNI-FAGIHT, de nombreux professionnels se sont mobilisées, que ce soit à Méribel (73), Annecy (74), ou encore à Chamonix (74).

La branche a également voulu soutenir cette initiative et s’est engagée en mobilisant son fonds social pour financer des défibrillateurs.

Dans le cadre des Assises de la ruralité de l'UMIH en avril 2018 à Rodez (12), l'UMIH France a signé à son tour la Charte du cœur, confirmant son engagement et sa lutte contre l'arrêt cardiaque.
Cette initiative, désormais rendue nationale, prend de l'ampleur et va permettre une sensibilisation et un engagement majeur de toute la branche !

50 000

personnes meurent chaque année en France suite à un arrêt cardiaque. Soit 1 décès toutes les 15 minutes !