Comprendre la retraite complémentaire Agirc-Arrco

En France, le système de retraite repose sur le principe de répartition et de solidarité entre les générations.

La retraite complémentaire est le 2e pilier de la retraite obligatoire en France

La retraite complémentaire intervient en complément de la retraite de base.

Cette deuxième pension est gérée par des caisses de retraite dites « complémentaires », propres à chaque régime.

La retraite pour les salariés du privé est gérée par deux organismes : l’ARRCO (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) et l’AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres) :

  • si vous êtes salarié non-cadre, vous cotisez à l’ARRCO.
  • si vous êtes salarié cadre, vous cotisez à l’ARRCO et à l’AGIRC.

Ces cotisations sont comptabilisées sous forme de points.

Les points de retraite

Les points de retraite sont attribués sur la base des cotisations versées au titre des périodes d’activité cotisées.

Le calcul du nombre de points dépend de la formule de calcul suivante :

  • (Assiette des cotisations versées x taux d'acquisition) / valeur d'achat du point de retraite

Des points de retraite peuvent également être attribués :

  • au titre du chômage indemnisé, sur la base du salaire journalier de référence calculé par Pôle emploi,
  • et aussi sans contrepartie de cotisations, au titre :
    • des « périodes anciennes » antérieures à l'adhésion de l'entreprise à une institution de retraite complémentaire,
    • et des périodes d'inactivité telles que la maladie (l'invalidité, la maternité, les accidents du travail) dès lors que ces périodes interrompent une période de carrière validée par l'Arrco et, le cas échéant, par l'Agirc.

Important

Information importanteEn 2019, le régime complémentaire des salariés va subir des modifications importantes avec la fusion de l'Arrco et de l'Agirc.