Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Publié le 20/02/2018

Vaccination antigrippale en officine : le bilan

La vaccination des professionnels de santé représente un acte de prévention individuel qui permet la protection d’un collectif et notamment les plus fragiles.

Pour la période hivernale 2017-2018, KLESIA a, renouvelé son soutien aux pharmaciens pour déployer en officine une campagne de vaccination antigrippale à destination de leurs salariés. Les salariés en contact direct avec les patients sont davantage exposés au risque de contamination et de contagion. Ils bénéficient directement de cet acte de prévention.

Près de 1 760 pharmacies d’officine ont manifesté leur intérêt pour mettre en place une campagne de vaccination antigrippale soit un nombre d’inscriptions multiplié par 9 par rapport à 2016. Ce chiffre démontre la mobilisation de plus en plus grande de la profession.


Parmi les principales motivations1 citées par les gérants :

  • Faciliter l’acte de prévention à l’équipe officinale : 86 %
  • Protéger l’équipe et lutter contre l’absentéisme : 72 %
  • La prise en charge financière de KLESIA : 62 %

A noter : un gérant sur deux a organisé, pour la 1ère fois une campagne de vaccination au sein de sa pharmacie suite à la proposition de KLESIA. Cette proportion est portée à 55% dans les deux régions d’expérimentation de la vaccination à l'officine (Auvergne - Rhône - Alpes et Nouvelle Aquitaine.).

Coté salariés, la campagne KLESIA a permis de vacciner près de 4 700 salariés d’officine !

26% se sont fait vaccinés pour la première fois et 68% de ces primo vaccinants ont profité de l’opportunité offerte par KLESIA.
Leurs principales motivations2  :

  • Se protéger contre la grippe : 41 %
  • Protéger les personnes de son entourage : 39 % (enfants et entourage professionnel)
  • Avoir déjà eu la grippe et ne pas souhaiter l’avoir à nouveau : 30 %

     

Ce service recueille à nouveau une forte satisfaction des salariés vaccinés :

  • 98 % apprécient que la vaccination antigrippale soit proposée par leur employeur sur le lieu de travail
  • 98 % souhaitent que la campagne de vaccination soit renouvelée en 2018.

     

Les salariés non vaccinés3 ont également pu s’exprimer sur le service de vaccination antigrippale en entreprise :  83 % ne se sont jamais fait vacciner et ne souhaitaient pas le faire cette année. Mais 21% des salariés non vaccinés ont déclaré envisager la vaccination en 2018.
La satisfaction sur cette action de prévention recueille auprès de ces salariés également une forte satisfaction : 85% d’entre eux apprécient le fait que la vaccination antigrippale leur soit proposée par leur employeur sur leur lieu de travail et 78 % souhaitent que ce service leur soit à nouveau proposé pour l’hiver 2018-2019.

Nous vous donnons donc rendez-vous dès l’hiver prochain afin de renouveler la campagne de vaccination antigrippale en officine et ainsi améliorer la couverture vaccinale des professionnels de santé.

 

1 Sur la base de 463 questionnaires de satisfaction Gérants
2 Sur la base de 1 534 questionnaires de satisfaction Salariés vaccinés
3 Sur la base de 355 questionnaires de satisfaction Salariés non vaccinés