Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Publié le 12/11/2018

Les nouveaux retraités recommandent aux jeunes actifs de se préparer beaucoup plus tôt

  • Agirc-Arrco
  • Communiqué de presse

Les régimes de retraite Agirc-Arrco donnent le coup d’envoi de la 3ème édition nationale des Rendez-vous de la retraite, du lundi 12 au samedi 17 novembre 2018, pour aider les actifs - quel que soit leur âge – à être acteur de leur future retraite, tout au long de leur vie.

A cette occasion, elle publie ce jour une enquête inédite menée avec OpinionWay auprès de 10.000 personnes parties à la retraite dans l’année. Les résultats confirment le réel besoin d’informations et d’anticipation, à la retraite.

  • 82% des nouveaux retraités auraient souhaité être informé de l’impact de leurs choix de vie sur le montant de leur retraite
  • 68% auraient adapté leurs choix de vie, s’ils avaient eu connaissance de cet impact
  • Les nouveaux retraités ont préparé leur retraite en moyenne à 53 ans, mais recommandent aux jeunes actifs de s’y prendre 10 ans plus tôt !
  • Les nouveaux retraités jugent les usages et services pour la préparation à la retraite : un besoin d’accompagnement et de services

82% des nouveaux retraités auraient souhaité être informé de l’impact de leurs choix de vie sur le montant de leur retraite
C’est une fois à la retraite, que les personnes mesurent l’impact que certaines situations de vie, leurs choix personnels ou professionnels peuvent avoir sur le montant de leur pension : un travail à temps partiel, un congé parental, un changement d’orientation professionnelle, une création d’entreprise, un arrêt de travail, une expatriation… 

Les nouveaux retraités s’accordent massivement (82%) pour dire qu’une information à l’époque sur l’impact des choix de vie qu’ils ont été amenés à prendre leur aurait été utile. 

68% auraient adapté leurs choix de vie s’ils avaient eu connaissance de cet impact

Avec le recul, les deux tiers des nouveaux retraités (68%) déclarent qu’ils auraient repensé leurs choix de vie, s’ils avaient pu mesurer leur impact sur le montant de leur retraite.
Dans l’ensemble, les deux tiers des nouveaux retraités (65%) déclarent avoir eu connaissance de l’impact qu’un temps partiel, un congé parental ou encore un congé sabbatique pouvait avoir sur la retraite. 

L’impact d’autres situations de vie est, cependant, nettement moins connu. C’est le cas de la création d’entreprise, dont l’impact est a priori connu de seulement 48% des nouveaux retraités, du changement d’orientation professionnelle (47%), de l’expatriation (40%) ou encore du mariage : 28% seulement d’entre eux savent que le mariage ouvre des droits à la réversion, contrairement au PACS ou concubinage, qui n’en génèrent pas.

Près d’une femme retraitée sur deux juge important l’impact généré sur le montant de sa pension de retraite d’un arrêt de travail pour maladie ou chômage (51% contre 39% pour les hommes), d’un travail à temps partiel (52% contre 20% pour les hommes) ou d’un congé parental (46% contre 15% pour les hommes).

Les nouveaux retraités ont préparé leur retraite en moyenne à 53 ans, mais recommandent aux jeunes actifs de s’y prendre 10 ans plus tôt !

58% des nouveaux retraités se sont informés sur leurs droits de retraite après 55 ans, 29% cinq ans avant contre 13% avant 50 ans. L’âge moyen se situe à 53 ans.
Rétrospectivement, c’est à l’âge de 42 ans en moyenne qu’ils conseillent aux générations suivantes de s’intéresser et de s’informer sur leur retraite. Le premier conseil qu’ils donnent aux actifs est ainsi de s’y prendre tôt (36%) et de s’informer notamment via les sites internet des organismes de retraite (17%). 

Les nouveaux retraités jugent les usages et services pour la préparation à la retraite : un besoin d’accompagnement et de services

Une fois à la retraite, la grande majorité des nouveaux retraités jugent faciles les démarches liées à la retraite, notamment la demande de retraite (74%), l’accès à un interlocuteur retraite (62%) et aux informations pour préparer son départ à la retraite (60%).

Grâce aux dispositifs d’information mis en place, par courrier ou en ligne, 84% des nouveaux retraités ont déclaré avoir réalisé une estimation de leur retraite avant leur départ : 31% entre 5 ans et 1 an avant et 36% la dernière année. Cette estimation leur a permis, pour 81% d’entre eux, d’avoir une idée assez proche du montant de leur retraite actuelle : conforme ou légèrement supérieure (51%) et légèrement inférieure (30%).
Les résultats soulignent, néanmoins, le besoin d’accompagnement et de conseils au moment de prendre leur retraite : 61% des nouveaux retraités considèrent qu’il n’est pas facile de préparer seul son départ à la retraite. 

« Cette étude révèle un lien entre anticipation des choix de vie et niveau de retraite. Le simulateur et les autres dispositifs gratuits d’information que les régimes de retraite  mettent à la disposition des actifs tout au long de leur carrière sont faits pour s’informer et visualiser concrètement les impacts des situations et choix de vie personnels ou professionnels sur leur retraite future. En anticipant, ils peuvent prendre en amont les aménagements qui s’imposent et ainsi aborder sereinement leur nouvelle vie de retraité » commente François-Xavier Selleret, Directeur général de l’Agirc-Arrco.  
« La semaine des Rendez-vous de la retraite est l’occasion pour les actifs, encore loin de  la retraite de s’informer sur les services et outil d’aide à la décision et venir échanger avec nos conseillers retraite ».
 
 

À lire aussi

Actualités