Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Publié le 21/01/2018

Le secteur s’engage dans la lutte contre les arrêts cardiaques

  • Groupe

​Pour la quatrième fois de l’année 2017, sous l’impulsion du GNI-FAGIHT, les entreprises de la branche HCR (Hôtels, Cafés et Restaurants) se sont engagées le jeudi 14 décembre 2017, contre l’arrêt cardiaque, en signant la Charte du Cœur.

Une lutte qui mobilise de plus en plus d’acteurs du secteur, conscients de la nécessité de former leur personnel aux gestes qui sauvent !

Lancée en 2011 par la Fondation AJILA, et soutenue par le groupe de protection sociale KLESIA, Grand Mécène depuis 2017, la Charte du Cœur incite les entreprises à se mobiliser pour augmenter le taux de survie face à l’arrêt cardiaque en France.

Une cause à laquelle sont particulièrement sensibles les entreprises du secteur Hôtels-Café et Restaurants, au contact quotidien de différents publics susceptibles d’être victimes d’un arrêt cardiaque. La formation, la sensibilisation de leurs salariés, mais également l’équipement de leurs établissements de défibrillateurs, doivent devenir une priorité.

C’est pourquoi l’année 2017 a été marqué par la mobilisation de ces professionnels, et après les éditions de Méribel (73) et Annecy (74), c’est au tour des acteurs de Chamonix (74) de confirmer leur engagement.

En vidéo : les entreprises de la branche HCR (Hôtels, Cafés et Restaurants) s’engagent contre l’arrêt cardiaque à Chamonix.

Chaque année, plus de 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque extra hospitalier, soit une personne toutes les 15 minutes. Un taux de mortalité qui pourrait être évité en formant un plus grand nombre de personnes aux gestes qui sauvent et à l’utilisation d’un défibrillateur.

En signant la Charte, les entreprises s’engagent :

  • à sensibiliser ses salariés à l’arrêt cardiaque,
  • à améliorer l’apprentissage des gestes de premiers secours
  • à renforcer l’installation de défibrillateurs au sein de leur structure

KLESIA s’associe à ce combat en faisant de l’arrêt cardiaque et de l’AVC une de ses priorités depuis plusieurs années.

À lire aussi

Actualités