Ce site utilise des cookies pour permettre de reconnaître un internaute d’une visite à une autre, pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d’audience des pages. Pour en savoir plus, et paramétrer vos cookies.

Publié le 08/11/2019

Le Fonds de Dotation Clinatec fête ses 5 ans et annonce de nouveaux programmes de recherche lors de sa soirée caritative l’Homme Réparé, le 7 novembre 2019

  • Communiqué de presse

Le seul organe de mécénat du CEA a cinq ans d’existence et réunit ce soir ses mécènes et partenaires pour une soirée caritative à l’Automobile Club de France, Place de la Concorde à Paris. L’occasion de faire un bilan des 50 projets de recherche financés en 5 ans et de se projeter dans « Clinatec Phase 2 ».

Le seul organe de mécénat du CEA a cinq ans d’existence et réunit ce soir ses mécènes et partenaires pour une soirée caritative à l’Automobile Club de France, Place de la Concorde à Paris. L’occasion de faire un bilan des 50 projets de recherche financés en 5 ans et de se projeter dans « Clinatec Phase 2 ».

L’innovation technologique au service des patients, telle que pensée et mise en œuvre à Clinatec sous la direction du Professeur Benabid, a obtenu une très forte reconnaissance scientifique cet automne avec la parution dans le Lancet Neurology des premiers résultats de l’essai clinique BCI et Tétraplégie. Les images de Thibault, patient tétraplégique contrôlant son exosquelette par la pensée ont fait le tour du monde. Ce projet est devenu un symbole de Clinatec et révèle au grand public l’enjeu majeur que va revêtir la technologie dans la médecine de demain.

Au-delà de la robotique et de l’intelligence artificielle appliquées au champ du handicap, Clinatec a innové dans plusieurs autres domaines. Thierry Bosc, directeur du Fonds de Dotation Clinatec précise : « En 5 ans d’existence du Fonds de Dotation, 17 millions d’euros ont été levés auprès de grands mécènes, permettant le financement de 50 projets et l’accélération des recherches menées à Clinatec par les équipes du CEA et du CHU Grenoble Alpes. A Clinatec, la lumière, le froid, l’électricité sont devenues des thérapies et ouvrent la voie à des traitements révolutionnaires dans les champs du cancer, du handicap, de l’épilepsie et des maladies neurodégénératives ».

Après 5 ans de développement et fort de ces résultats cliniques et précliniques, le Fonds de Dotation Clinatec prend une nouvelle dimension en devenant opérateur de recherches et lance en 2020 deux nouveaux types d’appels à projets. 

  •  le premier est dédié aux médecins du CHU pour des projets d’une durée de 2 ans.
  •   Le second est dédié au recrutement de chercheurs internationaux sur des chaires d’une durée de 4 à 5 ans, centrées sur de l’innovation de rupture. 

Dans les deux cas, l’objectif est de faire entrer de nouveaux médecins et de nouvelles thématiques au sein de l’équipe de Clinatec. Cette volonté affichée par Jean Therme, Président du Conseil d’Administration du Fonds de Dotation Clinatec est très claire : « ouvrir l’expertise technologique et la technicité développées sur les plateformes Clinatec à de nouveaux médecins,  en servant ainsi un maximum de pathologies et d’essais cliniques tout en continuant à soutenir les travaux en cours. »

Pour atteindre cette ambition, Thibault Lanxade, Président du Comité de Campagne, s’est fixé comme objectif de lever 5 millions d’euros par an en mécénat à l’horizon 2024.

Dès cette année, le projet de neuro-illumination appliqué à la maladie de Parkinson s’est ouvert à la maladie d’Alzheimer. Ce nouveau champ d’application, alternative innovante aux difficultés actuelles de la recherche sur cette maladie, a été suggéré par la communauté scientifique qui croit au potentiel thérapeutique de la lumière pour Alzheimer. Un financement de l’Auxiliaire a permis d’initier ce projet et de mettre en place les modèles précliniques pertinents et préalables au lancement d’un programme.

Pour la suite, le lancement d’un grand projet sur 5 ans a reçu le soutien du groupe d’assurances Covéa, par le biais de l’une de ses mutuelles Maaf Santé. Covéa, mécène historique de Clinatec, réaffirme et renforce ainsi son engagement.

2020 verra également le lancement d’un second grand projet sur 5 ans, le « BCI 2 », pour que les progrès déjà réalisés sur la tétraplégie accompagnent le patient « du laboratoire à la maison » et permettent un changement notable dans le quotidien des personnes tétraplégiques. L’enjeu : permettre une plus grande autonomie, notamment à domicile, mais également au travail, en développant les capacités de compréhension des intentions de mouvement tout en rendant plus fonctionnel, discret et précis l’exosquelette. Le groupe de protection sociale Klesia ainsi que le groupe Covéa et sa mutuelle Maaf Santé, mécènes de ce projet, poursuivent leur engagement au côté de Clinatec. 
 

Découvrez Clinatec en vidéos :

À lire aussi

Actualités