Vos besoins klé

Publié le 05/11/2021

Baisse des AT-MP en 2020

  • Actualité sociale

L’Assurance Maladie a publié, le 26 octobre, son bilan des accidents du travail-maladies professionnelles (AT-MP) pour l’année 2020 fortement marqué par le contexte de pandémie de Covid-19.

Conséquence de la mise à l’arrêt des activités pendant les confinements successifs décrétés face au Covid, le nombre d’accidents du travail (AT) a diminué de près de 18 % en 2020, avec moins de 540 000 sinistres enregistrés l’an dernier contre près de 656 000 en 2019. 

La diminution est encore plus forte dans certains secteurs particulièrement concernés comme l’intérim (-23,9 %), le transport (-19,4 %) ou encore le commerce non alimentaire (-18,4 %). A contrario, certains secteurs, très sollicités pendant la crise, ont vu leur sinistralité augmenter à l’instar des ambulanciers (+2,4 %), des centrales d’achats (+5 %) ou encore de la vente à distance (+14 %). La manutention manuelle est à l’origine de 50 % des accidents, loin devant les chutes de plain-pied (17 %) et les chutes de hauteur (12 %).

En parallèle, près de 79 500 accidents de trajet ont été recensés, ce qui représente une baisse de 19,7 % en un an, directement liée à l’impact des confinements et de l’essor du télétravail. A noter la forte hausse de près de 15 % des accidents de vélo et de trottinette.

De leur côté, le nombre de maladies professionnelles diminue également de près de 19 %, avec plus de 40 200 pathologies reconnues. 87 % d’entre elles résultent de troubles musculosquelettiques (TMS), loin devant les maladies liées à l’amiante (6,2 %). A contrario, celui des affections psychiques reconnues (1441) s’accroît de 37 % en lien, « une augmentation probablement liée à l’impact de la pandémie sur le contexte professionnel des salariés », commente l’Assurance maladie. Enfin, à la fin septembre 2021, 5018 dossiers de demandes de maladie professionnelle liée au Covid avaient été déposés fin septembre 2021, dont 82 % concernent des soignants.

Au total, 65,3 millions de journées de travail ont été perdues en 2020 pour cause d’AT-MP, soit l’équivalent de 281 858 emplois à temps plein.

Au chapitre de la prévention, 1,9 million de salariés se sont vu ouvrir un compte professionnel prévention (CPP) depuis sa création en 2015 et 561 000 ont reçu, en 2020, un relevé de points au titre de leurs expositions de 2019.

En 2020, 28 000 entreprises ont effectué une déclaration majoritairement au titre du travail de nuit.
 

Info flash

15/03/2022 - Klesia transmet chaque année à l’administration fiscale le montant à déclarer. Celui-ci est automatiquement reporté sur votre déclaration de revenus. Vous pouvez néanmoins télécharger votre attestation fiscale sur votre Espace Client Retraite.
Fermer Fermer définitivement